C’est vrai, je suis une ardente défenseure du recyclage, et autant que possible je cherche à donner une seconde vie aux choses. Mais voilà, après le Grand est née la Pitchoune. Et je n’ai pas voulu lui imposer les salopettes et les jeans de garçons. Je donne beaucoup, je prête aussi. Mais depuis peu j’ai découvert l’échange. Et très franchement, j’adhère à 200%.

Échanger, troquer, ça n’est pas très nouveau me direz-vous. Sauf que quiconque a déjà testé sait qu’entre ce qu’on donne et ce qu’on reçoit, il y a souvent un grand écart. Ecart qui ne me dérange pas quand j’échange un pantalon basique contre un T-shirt basique, mais quand il s’agit du jean IKKS offert par belle-maman, ça m’ennuie beaucoup plus.
C’est justement ces embêtements là que m’évite le site www.Too-short.com, le site de « l’échange équitable » pour les familles.


C’est de l’échange car il n’y a pas d’argent en jeu (entre les parents en tous cas). Et c’est équitable à la fois parce qu’on évite de racheter et parce que Too-Short vérifie pour nous qu’il y a bien équivalence dans les valeurs. Ce sont des arbitres en quelque sorte.

Le principe est simple : on s’abonne au trimestre ou à l’année (30 à 49 €) pour recevoir les enveloppes préaffranchies pour envoyer les produits et pour s’assurer qu’ils seront bien checkés par l’équipe de Too-Short à l’arrivée et au retour (pour les produits que j’ai choisis), autant de fois qu’on veux pendant l’abonnement.

Pour l’instant je suis une adepte des vêtements, mais il y a aussi des déguisements et des livres, je crois que je vais me laisser tenter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>